Le futur du métier d’agent immobilier vous attend.

Si vous êtes agent immobilier et que les mots « visibilité », « concurrence » et « résultats » vous donnent parfois du fil à retordre… alors vous êtes au bon endroit.

Cher ami agent immobilier,

Avant de mettre le doigt sur ce qui allait devenir le Système Enet-immobilier, j’ai vu notre métier évoluer… Vous pensez bien, cela fait plus de trente ans que j’exerce (dans mon agence de Jambes).

Ceci va peut-être vous parler…

Personnellement, depuis quelques années, j’ai commencé à voir que le nombre de spontanés qui se présentaient à mon agence était en train de dégringoler.

Pour tout vous dire, vers fin 2018, j’en étais arrivé à quatre ou cinq spontanés par mois, en moyenne.

Quand vous en arrivez là, chaque jour est une lutte.

Parce que quatre ou cinq spontanés ne veulent pas dire quatre ou cinq mandats… et encore moins quatre ou cinq ventes signées chez le notaire.

Quelques confrères et consœurs m’ont également fait part de leurs grandes préoccupations à cet égard, visiblement affectés eux aussi par le même cas de figure.

Cela a créé chez moi tout un tas d’interrogations.

Je me suis demandé :

Comment ai-je fait pour en arriver à n’attirer plus que quatre ou cinq spontanés par mois, alors qu’il y a encore quelques années, une bonne douzaine d’entre eux se présentaient à mon agence ? 

Qu’est-ce que j’ai raté ? 

Qu’est-ce que j’ai mal fait ?

Et il ne m’a pas fallu longtemps pour mettre le doigt sur quelques sérieuses pistes d’explication…

Les gros sites d’annonces qui grignotent les plus belles parts de notre gâteau

Les notaires qui s’organisent avec des outils bien pensés 

Une concurrence acharnée et grandissante

L’immobilier comme on l’a toujours connu (l’immobilier « de grand-père » comme je l’appelle) est en train de mourir.

Par contre, une chose est sûre… En ce qui me concerne, il était hors de question qu’il m’entraine avec lui dans son cercueil !

C’est en janvier 2019 que je décide de prendre le taureau par les cornes.

Et c’est là que ça devient intéressant…

Parce que tout bascule.

Je prends une série de décisions.

Et je mets des choses en place dans ma façon de travailler.

En quelques mois à peine, je retrouve la douzaine de spontanés mensuels que j’avais il y a dix ans… tout ça en diminuant drastiquement mon temps de prospection.

Les mandats sont au rendez-vous et les ventes aussi.

Sans les outils que j’ai mis en place (ce que j’appelle aujourd’hui le « Système Enet-immobilier »), je serais probablement toujours en train de « courir » après mes ventes…

Si vous êtes curieux de voir comment tout ça fonctionne, cliquez sur le lien ci-dessous :

avatar

Valère Duchenne,

Fondateur d’Enet-immobilier